Produits
Personal Monitor
Enregistrez les actions des utilisateurs de l'ordinateur et gardez trace des captures d'écran et mots de passe
Keylogger
Logiciel enregistreur de frappe. Version d'essai gratuite de Keylogger
Hoverwatch
Espion de téléphone portable et d'ordinateur
Employee Monitor
Prenez connaissance de l'emploi du temps de vos employés et contrôlez-le
Terminal Monitor
Surveiller les activités des employés sur le serveur de terminaux
Free Keylogger
L'enregistreur de frappe gratuit garde la trace de tout le texte tapé

Refog blog d'entreprise

Menace : la vengeance d’anciens employés

21 March 2011

Menace : la vengeance d'anciens employésLes employeurs et leurs employés ne parviennent pas toujours à se séparer en toute quiétude. C’est pourquoi la vengeance est un phénomène assez courant et même les géants comme Microsoft n’en sont pas complètement à l’abri.

La revanche peut prendre la forme d’une action en justice intentée contre un ancien employeur ou encore se transformer en sabotage en supprimant ou en créant des dégâts sur des documents internes ou en divulguant des secrets d’entreprise.

Voilà le genre de problèmes auquel Gray Wireline Service, une société d’ingénierie américaine, a dû face fin 2010 après le renvoi de Ismael Alvarez, un employé qui travaillait dans cette entreprise depuis 7 ans. Outré par cette décision, Alvarez a piraté le serveur de l’entreprise et a supprimé des rapports importants, ainsi que des informations sur les chantiers de forage de pétrole et de gaz.

La réponse du juge fut également sévère : Ismael a écopé de 5 ans de prison avec sursis, d’1 an de détention à domicile et a été condamné à une amende plus de 20 000 $ pour ses actions.

Gray Wireline Service n’a fait aucun commentaire sur le fait de savoir si l’employé congédié avait accès à ces documents avant de quitter l’entreprise et si l’entreprise avait mis en oeuvre les fonctions de sécurité, même les plus élémentaires. En règle générale, les politiques de sécurité faibles sont la principale raison de ces incidents.

Il y a une semaine, par exemple, une société appelée PanTerra Networks (fournisseur de PBX) a subi des dommages massifs suites aux actes d’un employé congédié, simplement parce que son compte de messagerie est resté actif pendant plusieurs mois après qu’elle eut quitté l’entreprise. L’employé congédié a trouvé des messages électroniques contenant des rapports financiers et des contrats confidentiels devant être signés. Tous ces documents ont été partagés en ligne, ce qui a entraîné des dégâts s’élevant à plus de 30 000 $ et la perte de nombreux clients potentiels.

Mise à jour vers la version 6.3.1.1129

22 December 2010

Nous avons publié une mise à jour régulière pour Refog Employee Monitor et Terminal Monitor6.3.1.1129.

La mise à jour corrige des bugs mineurs dans le code de la version 6.3.0 des programmes, qui se produisaient parfois lors de l’ouverture des journaux de surveillance. Le système d’enregistrement du programme a également été amélioré.

Cependant, le principal changement concerne la toute nouvelle fonctionnalité que nous avons ajoutée, suite aux nombreuses demandes formulées par les utilisateurs. La table « activités du programme » a maintenant un bouton qui génère un nouveau rapport d’utilisation du programme pour l’utilisateur sélectionné.

Employee Monitor Employee Monitor

Ce rapport répertorie tous les programmes que l’utilisateur a utilisé au cours de la période sélectionnée et le temps passé sur chacun d’eux. Si vous triez par exemple le tableau par la colonne « durée », vous pourrez déterminer instantanément quels programmes ont été utilisés, surtout au cours de la journée de travail.

Les données collectées peuvent être filtrées de différentes manières et peuvent être exportées dans un rapport dans l’un des formats supportés (HTML, JPG, TXT, TIFF, Excel, PDF), en cliquant sur le bouton « Rapport ».

Employee Monitor

Comme d’habitude, les nouvelles versions sont téléchargeables sur notre site. Vous pouvez également les mettre à jour en utilisant le programme de mise à jour intégré.

Microsoft: une histoire de surveillance d’entreprises

2 December 2010

Les dirigeants d’entreprises et les concepteurs de programmes ont compris depuis assez longtemps que la surveillance des activités du personnel peut sérieusement, et sans dépenses majeures, augmenter leur productivité et responsabilité.

Cela a également été renforcé par le fait que les principales activités des employés de bureau sont presque entièrement reliées aux ordinateurs et à Internet, et qu’avec de nouvelles fonctionnalités, un grand nombre de tentations est également apparu (réseaux sociaux, divers services de messagerie, jeux en ligne), ainsi que de dangers (virus, piratage et fraude).

Déjà en 2007, le programme Employee Monitor, que nous avions développé, avait permis d’évaluer l’efficacité de la surveillance du personnel, et de sauvegarder et analyser les journaux de leur travail sur l’ordinateur.

Les grandes entreprises ont porté (et continuent de porter) un grand intérêt en ce qui concerne les systèmes de surveillance d’entreprises. Par exemple, l’un des 7000 brevets, obtenu par Microsoft en 2008, décrit un système de surveillance biométrique du personnel.

Le système breveté a abordé le problème de la surveillance sous un angle différent, cependant, il était moins éthique et légalement sans ambiguïté. Sa description mentionnait un ensemble de capteurs sans fil contrôlant les battements de cœur, la température, la pression, le rythme de l’activité cérébrale, et même les expressions du visage du personnel.

En utilisant l’analyse des données recueillies, le système devrait détecter automatiquement des situations de stress, de détresse psychologique, des émotions négatives, et même d’incompétence. Ce brevet a fait sensation dans les médias et les syndicats, mais le public n’a entendu aucun commentaire de Microsoft ou vu un modèle du dispositif breveté. Aujourd’hui, ces systèmes biométriques sont encore utilisés dans l’industrie aéronautique et spatiale, et dans la lutte contre le feu.

Mise à jour 6.2.4.1116

1 November 2010

Nous avons publié une mise à jour régulière pour Refog Personal Monitor et Refog Employee Monitor — 6.2.4.1116.

La dernière version s’adapte aux derniers changements du chat Facebook. Les versions précédentes ne sont plus prises en charge en raison des changements récents sur le site de réseau social.

Cette version contient également des corrections mineures de l’interface utilisateur et la mise à jour du module de suivi des navigateurs web qui prend en charge la dernière version de Google Chrome.

Si vous avez les mises à jour automatiques désactivées, vous pouvez télécharger la mise à jour manuellement depuis notre site web.

Mise à jour vers la version 6.2.2.1107

3 September 2010

Une version de mise à jour régulière 6.2.2.1107 est disponible pour Refog Personal Monitor et Employee Monitor.

Le principal changement concerne la prise en charge de Google Chrome. Une erreur mineure a également été réparée et l’interface utilisateur a été améliorée.
Si les mises à jour automatiques sont désactivées, vous pouvez télécharger la mise à jour directement depuis notre site web.

Version de Refog Monitor Terminal

1 September 2010

Refog Terminal MonitorNous venons de terminer le développement d’une nouvelle édition de Refog Employee Monitor spécialement conçue pour les serveurs de terminaux — Refog Terminal Monitor. Le développement a débuté en mars 2010 et à présent, nous sommes enfin prêts à dévoiler Terminal Monitor 6.2.0.1100.

Principales fonctionnalités :

  • Prise en charge complète de Windows et des serveurs de terminaux Citrix ;
  • stockage de l’ensemble des journaux dans un espace de stockage chiffré unique ;
  • utilisation d’algorithmes AES 256-bit et SHA (HMAC) forts pour protéger vos données ;
  • capacité à définir l’emplacement de stockage des journaux ;
  • restrictions d’accès pour des groupes d’utilisateurs particuliers (par exemple, permettre l’accès au journal uniquement aux administrateurs de la sécurité des réseaux) ;
  • nouveaux types de journaux et de formats de rapport, y compris PDF, HTML et JPEG.

Nous avons inclus toutes les fonctionnalités que nous avions prévu pour le mois de mars. Le logiciel a passé avec succès des tests approfondis et est déjà disponible à l’achat.

Mise à jour vers la version 6.1.7.1044

10 June 2010

Nous avons réalisé une mise à jour régulière des programmes Refog Personal Monitor et Employee Monitor vers la version 6.1.7.1044.
Principal changement par rapport à la version précédente :

  • Ajout de la prise en charge de différents serveurs de messagerie, y compris Hotmail et Live.com.

Vous pouvez dès à présent télécharger la nouvelle version des logiciels sur notre site Internet ou tout simplement attendre que le programme vous rappelle la mise à jour.

Mise à jour vers la version 6.1.6.1040

7 May 2010

La mise à jour programmée du logiciel Refog Personal Monitor et Employee Monitor vers la version 6.1.6.1040 sort aujourd’hui.

Vous pouvez déjà télécharger les nouvelles versions du programme sur le site à partir de ce soir ou attendre leurs mises à jour automatiques, si vous les avez activées.

Des changements majeurs dans la nouvelle version:

1. Optimisation de l’installation du logiciel.

Beaucoup de modifications internes dans l’installateur des programmes qui ont pour but d’accélérer et de simplifier leur installation.

2. On a remanié les localisations.

On a corrigé des erreurs et des inexactitudes trouvées dans les traductions des programmes dans d’autres langues.

3. Modification de la durée de la période d’essai.

Maintenant, la période d’utilisation gratuite des programmes est de 3 jours pour Personal Monitor, et de 30 jours pour Employee Monitor.