Produits
Personal Monitor
Enregistrez les actions des utilisateurs de l'ordinateur et gardez trace des captures d'écran et mots de passe
Keylogger
Logiciel enregistreur de frappe. Version d'essai gratuite de Keylogger
Hoverwatch
Espion de téléphone portable et d'ordinateur
Employee Monitor
Prenez connaissance de l'emploi du temps de vos employés et contrôlez-le
Terminal Monitor
Surveiller les activités des employés sur le serveur de terminaux
Free Keylogger
L'enregistreur de frappe gratuit garde la trace de tout le texte tapé

Refog blog d'entreprise

Étude : Mobilité contre Sécurité

20 March 2012

Selon une étude titrée “L’impact des appareils mobiles sur la sécurité de l’information“, publiée par Check Point® Software Technologies Ltd., le nombre d’appareils mobiles connectés aux réseaux d’entreprise a doublé en 2010-2011. La moitié de ces appareils contenaient des informations confidentielles.

Le management de 70% des entreprises interrogées assure que c’est l’utilisation des appareils mobiles qui est à l’origine du nombre en augmentation des fuites de données. Ceci survient la plupart du temps lorsque les appareils contenant des e-mails professionnels (80% des cas), des bases de données de client (autour de 50%) et des mots de passe professionnels (autour de 40%) sont perdus ou volés.

Les utilisateurs professionnels ont activement adopté les appareils mobiles et leurs services, créant ainsi beaucoup de problèmes pour les responsables experts IT pour la sécurité des données professionnelles. Les standards modernes ne couvrent pas les nouvelles menaces de sécurité et pourtant il n’est pas envisageable d’arrêter complètement l’usage des appareils mobiles, dans la mesure où ils donnent aux utilisateurs de nombreux avantages qui améliorent leurs performances et leur fournissent un accès mobile rapide et pratique à des ressources professionnelles.

Check Point met l’accent sur ces éléments :

  • Dans 94% des entreprises, le nombre d’appareils mobiles connectés aux réseaux professionnels a augmenté.
  • Dans 78% des entreprises, leur nombre a plus que doublé dans les deux dernières années.
  • Les plate-formes les plus populaires utilisées dans les réseaux pros sont :
    1. Apple (30%)
    2. Blackberry (29%)
    3. Android (21%)
  • 43% des entreprises pensent que les appareils basés sur Android posent une menace sérieuse sur leur sécurité informatique.
  • Les menaces clé sapant la sécurité informatique sont :
    1. Le manque de connaissance du champ de la sécurité informatique parmi les utilisateurs professionnels (plus de 70%)
    2. L’utilisation des appareils mobiles pour la recherche sur le Web (61%)
    3. L’utilisation de connexions sans fil non-sécurisées (59%)
    4. Le téléchargement de logiciels malveillants sur les appareils mobiles (57%).

Android : protection des renseignements personnels

11 May 2011

Android : protection des renseignements personnelsComme Android, une plateforme mobile open source, ne cesse de gagner en popularité, de plus en plus d’applications sont lancées. Le revers de cette popularité, cependant, est l’émergence dans les applications standard, de modules de logiciels malveillants, d’outils de portes dérobées et autres « Easter eggs » inattendus et désagréables, qui sont souvent utilisés pour collecter davantage d’informations relatives aux utilisateurs que nécessaire et permis.

Heureusement, les utilisateurs ont maintenant une solution décente (et abordable) à ce problème. Un ensemble de deux outils de sécurité, Privacy Blocker et Privacy Inspector, vous aideront à garder les programmes de votre smartphone trop curieux à distance.

Privacy Inspector est un scanner de vulnérabilités. Il scanne l’ensemble du système, vérifie chaque programme installé et signale les fonctions suspectes qu’ils utilisent. Une application voleuse peut être retirée en une fois ou “trompée” en utilisant le deuxième outil du kit.

Privacy Blocker peut également analyser votre système d’exploitation Android et vous montrer quels sont les programmes qui demandent des données sans rapport avec leur objectif principal. Mais ce n’est pas tout. Private Blocker permet d’utiliser les programmes suspects si vous en avez vraiment besoin. Cependant, il leur fournira un charabia totalement inutile au lieu des renseignements souhaités, alors soyez certains que vos renseignements personnels sont en sécurité et ne seront pas transmis à des tiers.

Près de 65% des applications Android espionnent leurs utilisateurs

4 February 2011

Près de 65% des applications Android espionnent leurs utilisateursLes chercheurs considèrent que le système de sécurité intégré d’Android est inefficace, après avoir découvert que deux applications Android sur trois enregistrent les numéros de téléphone composés ainsi que les coordonnées GPS, et effectuent également d’autres activités plutôt douteuses.

Vingt-deux des trente applications populaires téléchargées sur l’Android Market réalisaient les opérations suivantes : quinze application transféraient les coordonnées GPS de l’appareil à des agences de publicité et sept applications envoyaient des informations personnelles à des serveurs tiers.

Presque toutes les applications n’informaient pas les utilisateurs de ces activités, alors que certaines d’entre elles envoyaient des données presque deux fois par minute. Cela démontre clairement que les mécanismes de sécurité actuellement utilisés dans le système d’exploitation Android ne garantissent pas la protection des utilisateurs contre les actions effectuées par les fonctions cachées de certaines des 70.000 applications disponibles.

Des représentants de Google Inc., le développeur du système d’exploitation Android, recommandent de seulement installer des applications de confiance et vérifiées.

Ads: Programme Hoverwatch – Logiciel espion Android.

Gardez à l’esprit que Android est un système d’exploitation open source et cela a permis aux chercheurs de créer TaintDroid, un outil spécial pour le suivi des données confidentielles utilisé pour cette expérience. Si un outil similaire pouvaient être créé pour les systèmes d’exploitation fermés de Apple, RIM ou Microsoft, les résultats pourraient bien être similaires.

L’équipe de recherche n’a pas mentionné les noms des applications qu’ils utilisent dans l’expérience et n’ont pas l’intention de rendre TaintDroid disponible au public.

Jouets espions

4 February 2011

Jouets espionsDes logiciels espions illicites, ont récemment été découverts par des experts Symantec dans un jeu gratuit pour la plateforme Android, distribué par l’Android Market.

L’application s’appelle Tapsnake. Il s’agit de la version Android de l’ancien jeu « serpent », qui lit également les coordonnées de l’utilisateur et les envoie à son serveur en quelques minutes. Bien entendu, les développeurs du jeu ne le mentionnent pas dans la description du jeu.

Les données de localisation sont collectées sur un serveur spécial où elles peuvent être accessibles à l’aide d’un outil appelé GPS espion qui coûte 5 $. Le programme met les coordonnées sur une carte Google et permet à chacun de suivre la localisation de la personne surveillée.

Le client espion Tapsnake a été téléchargé depuis l’Android Market plus de 5000 fois, tandis que Spy GPS a été acheté par 500 personnes.

Dans la mesure où le programme a besoin d’accéder au smartphone pour détecter les coordonnées de l’utilisateur et les envoyer au serveur et puisque le système d’exploitation Android met en garde l’utilisateur sur les actions qui peuvent être effectuées par le programme, ce cas n’est pas vraiment une menace.

Toutefois, c’est la bonne démonstration d’une règle simple : se méfier des dangers potentiels : les nouvelles technologies et possibilités ne sont pas toujours une chose positive à 100 %.