Produits
Personal Monitor
Enregistrez les actions des utilisateurs de l'ordinateur et gardez trace des captures d'écran et mots de passe
Keylogger
Logiciel enregistreur de frappe. Version d'essai gratuite de Keylogger
Hoverwatch
Espion de téléphone portable et d'ordinateur
Employee Monitor
Prenez connaissance de l'emploi du temps de vos employés et contrôlez-le
Terminal Monitor
Surveiller les activités des employés sur le serveur de terminaux
Free Keylogger
L'enregistreur de frappe gratuit garde la trace de tout le texte tapé

Google : vol accidentel de données personnelles

Google est l’une des plus grandes sociétés Internet qui, dans le processus de collecte des données pour son service Google Street View, s’est trouvée impliquée dans un scandale lié à la sécurité des données personnelles. Les données de ce service sont recueillies par des voitures, équipées d’un matériel spécial, qui circulent dans les rues de la ville.

Le scandale a commencé en Allemagne, dont les habitants portent une attention particulière à la sécurité de leurs renseignements personnels. Ils ont exprimé leur préoccupation quant à l’apparition possible des personnes, du nombre de maisons et des voitures sur Street View. Suite à leurs demandes, ces données ont été retirées et près de 250 000 maisons ont disparu de la base de données du service.

Le second volet du scandale a débuté lorsque l’on a découvert que les voitures Google se connectaient accidentellement à tous les réseaux sans fil qu’ils rencontraient et recueillaient des informations. La direction de Google a confirmé l’interception mais l’a décrite comme accidentelle. Le code d’un autre programme a été inclus, apparemment par erreur, dans l’algorithme de l’antenne de la voiture. Pendant ce temps, le volume des informations capturées à partir d’autres réseaux Wi-Fi se montait à près de 600 gigaoctets (un quart des réseaux dans les villes européennes ne sont absolument pas sûrs).

À l’heure actuelle, les organismes publics dans plus de 30 pays exigent que la société internet soit accusée d’avoir enfreint les lois sur la sécurité de l’information.

Afin d’aider à désamorcer ce conflit, Google a promis de supprimer les données recueillies et a également nommé Alma Whitten en tant que directeur de la vie privée pour protéger les intérêts des utilisateurs et leurs données personnelles.


Tags: , ,

Laisser un commentaire