Produits
Personal Monitor
Enregistrez les actions des utilisateurs de l'ordinateur et gardez trace des captures d'écran et mots de passe
Keylogger
Logiciel enregistreur de frappe. Version d'essai gratuite de Keylogger
Hoverwatch
Espion de téléphone portable et d'ordinateur
Employee Monitor
Prenez connaissance de l'emploi du temps de vos employés et contrôlez-le
Terminal Monitor
Surveiller les activités des employés sur le serveur de terminaux
Free Keylogger
L'enregistreur de frappe gratuit garde la trace de tout le texte tapé

Rapport InfoWatch sur les fuites de données en 2010

L’enquête de la société InfoWatch a révélé l’existence de 382 fuites privées confidentielles dans la première moitié de 2010. C’est plus de 2 par jour. 169 de ces fuites (44%) sont intentionnelles alors que 185 (48%) — sont accidentelles.

Comparé à la première moitié de l’année 2009, le nombre de fuites intentionnelles a diminué de 11%. Ce fait pourrait être le fruit de politiques de sécurité d’entreprise plus strictes et du déploiement de solutions de protection des informations dans un certain nombre de sociétés.

Le nombre de fuites accidentelles a lui augmenté de 11% comparé à la même période. Les spécialistes blâment l’utilisation accrue des appareils mobiles au travail (par ex. les ordinateurs portables, les netbooks, les lecteurs flash et les smartphones) et un manque de cryptage des données sur ces appareils.

Un faible contrôle des copies papier des données est une autre raison courante expliquant les fuites de données confidentielles accidentelles. Seuls les systèmes d’entreprise moderne DLP permettent de contrôler l’information qui est imprimée sur papier, et il n’y a aucun autre moyen de suivre les données imprimées qui donnent lieu à des fuites de données.

Les systèmes DLP (Data Leak Prevention ou Prévention des fuites de données) sont des systèmes logiciels ou matériels visant à prévenir les fuites de données confidentielles. Ces systèmes sont basés sur l’analyse et le blocage des flux de données qui traversent les frontières du système d’information.

Les États-Unis et le Royaume-Uni sont connus pour être au premier rang en terme de fuites de données, et les lois locales sont à blâmer. Les entreprises sont tenues d’enregistrer tous les cas de fuites de données. La Russie, le Canada et l’Allemagne complètent le top 5 des pays concernés par les fuites de données.

Le Président de InfoWatch — Natalia Kaspersky note que «le manque de contrôle des informations confidentielles comporte des risques majeurs, qui affectent la performance des organisations commerciales et gouvernementales. A la fois financière et de réputationnelle».


Tags: , ,

Une reponse to “Rapport InfoWatch sur les fuites de données en 2010”

  1. […] Dans le même temps, plus une entreprise est grande, plus son savoir-faire est cher et plus il sera difficile d’éviter les fuites vers le monde […]

Laisser un commentaire